Mont St Baudille, quelques déboires mais beau paysage !

Et nous voilà proche du week-end. Mais où va-t-on aller se ré-oxygéner et s’en mettre plein les yeux ? Du coté du Mont St-Baudille, la vue est, paraît-il, magnifique.

Tous les trois dans le Transpo, on voyage paisiblement, profitant du temps superbe de l’après-midi.

Sur la route, 1 km avant d’arriver au sommet, un chauffard en Sprinter blanc roule à toute vitesse au milieu de la route, il est trop tard pour lui de freiner et nous percute ! On s’arrête juste à la sortie du virage pour ne pas causer de sur-accident et descendons du van pour vérifier les dégâts… Aïe, tout le coté arrière gauche est endommagé, rayé et tordu. Mais voilà que le mec redémarre et disparaît au détour du prochain virage ! L’Enfo*ré ! 🙁

Impossible de faire demi-tour sur cette petite route et encore moins de le rattraper tellement il roule n’importe comment. Ok, ça sera pour notre poche, je le laisse seul avec ton Karma.

Bref, nous atteignons le sommet, à 848m d’altitude, pile poil pour le couché du soleil… Whoua, c’est MAGNIFIQUE. Les couleurs sont dorées et rosées sur la vallée de l’Hérault, le spectacle fait du bien.

Nous dormirons ici, pour essayer d’assister au levé du soleil qui devrait passer sur le Pic Saint Loup et nous offrir de superbes reflets dans les nuages. Ce soir, il fait moins froid qu’au Mont Aigoual et nous restons discuter et observer les étoiles après le repas pendant que Bébou dort dans le van.

Le lendemain matin, vers 7h30, on ne voit pas à 3 mètres ! Nous sommes dans les nuages et il fait froid et venteux ! Je me félicite d’avoir rempli le thermos pour ne pas avoir à sortir pour faire le café. Un café pour HP, un biberon pour Bébou et je file essayer de voir quelque chose dans le brouillard avec ma caméra.

Je vais jusqu’au somment, impossible, on dirait du coton ! Au moment où je redescends et tente un timelaps sur un rayon du soleil dans les nuages derrière un arbre, je me rends compte que tous les nuages s’estompent pour dévoiler le paysage ! Je repars en courant, laissant mes poumons derrière moi, vers le sommet pour filmer. J’y arrive juste à temps pour filmer quelques belles images 🙂

J’ai investis dans un petit stabilisateur pour le smartphone alors j’ai l’impression que même si je ne maîtrise pas encore le truc, c’est déjà mieux. J’ai également pris un micro-cravate car je ne suis plus audible dans mes vidéos dès qu’il y a du vent. Mais là, ce n’est pas encore parfait vous le verrez dans la vidéo youtube.

Bref, je suis contente même si tout ne se déroule pas exactement à merveille durant ce week-end.

On prend la route et profitons du beau temps, on s’arrête pour voir des voix d’escalades, mais au moment de repartir, on recule un petit peu trop et on met la roue arrière dans le faussé, génial, c’est pas un syncro qu’on a… Après 15 minutes où on sentait la pression monter (enfin surtout moi, mais HP reste toujours calme alors on ne sait pas toujours) on a finalement réussi à en sortir, avec quelques dégâts cependant 🙁

Pour l’après-midi, direction Saint-Guilhem-le-Désert pour une petite balade en famille. On repli les affaires, rangeons le van et c’est donc reparti ! On se cuisine à manger avant de partir marcher, c’est sympa, il fait bon et l’ambiance est bonne. Juste à noter qu’il vous faudra minimum 5€ pour payer le parking, nouvelle restriction que je n’affectionne pas beaucoup.

On marche à l’intérieur du Cirque de l’Infernet sans vouloir monter au sommet tellement qu’il y a du vent. On se fait chahuter même aux endroits où on se penserait à l’abri alors, on ne va pas tenter les ennuis, on en à déjà eu assez, et il y a déjà eu des morts à cause des bourrasques de vent.

On vous a filmer un joli timelaps avec le vent et les nuages qui façonnent le paysage depuis le fond du Cirque de l’Infernet.

C’était un week-end fatiguant car nous avons très exposés au vent, mais les vues étaient superbes 🙂


https://youtu.be/CzqGJARBGaE

Une réflexion au sujet de « Mont St Baudille, quelques déboires mais beau paysage ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *