Les conserves (traitement thermique) quand on voyage sans frigo

Quand je pars en van, j’ai plus envie de profiter de la nature que de cuisiner, mais s’il y a un coté agréable quand on est dehors.

J’ai pris l’habitude de faire des conserves après la naissance de ma petite fille. Avec cette méthode de conservation économe en argent mais aussi en énergie, ce qui est plutôt sympa pour la planète, on peut embarquer quasiment de tout ! Des pâtés, de la ratatouille et bien encore.

Je ne vais ni vous apprendre à faire une ratatouille hein, ni à faire du pâté (bien que ça pourrait peut-être vous intéresser ?) mais je vais vous présenter les avantages de ce mode de conservation.

1 – Le procédé

C’est un avantage que je trouve intéressant, on prépare simplement son plat, en l’occurrence un genre de ratatouille, on en remplit les bocaux jusqu’à 2cm du bord, on referme avec un joint propre en veillant à ne pas avoir de petites salissures sur le rebord afin que la stérilisation se passe bien.

Ensuite, on procède au traitement thermique allant généralement de 45 minutes (pour des compotes par exemple) à 3 heures (pour des pâtés de campagne).

On laisse refroidir dans l’eau du stérilisateur, puis on stock à l’abri de la lumière.

On pourra ainsi garder les viandes environ 6 à 8 mois et les légumes et plats cuisinés au minimum 1 an.

 

2 – L’utilité

En van, c’est parfois un peu laborieux de préparer des plats complexes, ou simplement de cuisiner au lieu de jouer et prendre l’apéro avec les amis !

Là, c’est top parce qu’il suffit de mettre dans la popote pour réchauffer, faire une petite semoule ou autre pour accompagné et hop, on a pu continuer de profiter pleinement du moment 🙂

Et quel plaisir de partager les choses que l’on a préparé soit même avec les copains !

En plus y a beaucoup moins de rangement et de vaisselle à faire ! Le pied !

Autre bonus avec les bocaux maison, c’est qu’on ne produit quasiment pas de déchets, et là encore, ça raisonne avec mon amour pour la nature 🙂

 

Les proportions de ma recette de légumes :

– 1kg de tomates

– 1,5kg d’aubergines

– 1,5kg de courgettes

– 2kg de poivrons

– 0.7kg de carottes

– 1 gros oignon

– sel au romarin et huile d’olive (soyez généreux!)

– 4litres d’eau filtrée

Cuisson : 1h00 environ

Traitement thermique : 1h00 à 100 degrés

 

La recette de roti au gras de canard :

– 500gr de rôti (cru)

– 150 à 200gr de gras de canard

Cuisson : aucune

Traitement thermique : 3h00 à 100 degrés

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *